Fédération des Alpes-Maritimes

Fédération des Alpes-Maritimes
Accueil
 
 
 
 

Rouvrir Nice-Breil-Tende !

Extrait du blog de Gérard Piel :

www.gpiel.com

 

La ligne ferroviaire entre Nice – Breil – Tende et le Piémont est en danger !

Coupée par un éboulement à hauteur de Nice – Bon Voyage, elle risque de rester fermée de longs mois.

 

La mobilisation citoyenne est donc indispensable pour obliger la SNCF à réaliser les travaux rapidement. Le marasme dans lequel se trouve la compagnie nationale est tellement profond que celle-ci ne répond plus à la commande du Conseil régional. A force de supprimer des postes, des cheminots, elle n’a plus les moyens d’assurer le service public dont sa direction veut se débarrasser. Cet éboulement a même été une « aubaine » pour celle-ci. Elle a pu ainsi récupérer du matériel roulant pour d’autres lignes régionales.

 

Devant ce danger, il faut réagir immédiatement pour obliger la compagnie nationale à assurer un service de navettes entre la Trinité et Breil ou Tende. Actuellement le service de substitution en car est inefficace et insuffisant.

L’exaspération et la colère qui se sont exprimées à Breil à l’occasion de la rencontre avec Marie-Christine Vergiat doivent être entendues.

 

Les centaines de milliers d’euros que le Conseil régional PACA verse à la SNCF devraient en retour nous valoir un véritable service public. Mais le service public c’est ce que veut casser Guillaume Pepy et ses acolytes qui dirigent la compagnie.

 

C’est pour cela que j’aie pris une initiative au nom du groupe Front de Gauche du Conseil régional en demandant au président Michel Vauzelle le dépôt en urgence d’une délibération à la séance plénière du 21 février afin d’exiger de la SNCF la mise en place de navettes. C’est le Conseil régional qui achète les rames, qui paient le service, les usagers (clients pour Pepy) doivent en bénéficier y compris dans la vallée de la Roya.

Lire le courrier ICI.

 

La casse du service public ferroviaire est en cours : Thello, trains privés entre Marseille et Gènes, réduction des dessertes unilatérales (ex : 13 AR par jour supprimés entre les Arcs et Nice), réduction de vitesse (les voies n’étant pas entretenues).

 

 

Cre que la régie régionale des transports est capable de faire dès jeudi avec des liaisons entre Nice et Entrevaux et St André et Digne, la SNCF ne serait pas capable de le faire ?

 

 

RASSEMBLEMENT A PARTIR DE 15 H LE SAMEDI 8 MARS DEVANT LA GARE THIERS POUR SAUVER LA LIGNE !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.