Fédération des Alpes-Maritimes

Fédération des Alpes-Maritimes
Accueil
 
 
 
 

La Social-Démocratie attaque de plus en plus fort !

La situation sociale de la France se dégrade au quotidien. Il suffit de faire quelques portes à portes pour le constater. Le droit à l'énergie, le droit à la santé sont de plus en plus secondaires pour les habitants des quartiers populaires.

Les avertissements au niveau mondial sur l'application de l'austérité sont de plus en plus retentissants et les exemples de la Grèce, l'Espagne, l'Italie et même celui la France nous montrent que cette politique, en défaveur du peuple, ne fait qu'accroître les inégalités entre les riches et les pauvres sans trouver de solutions.

Pendant ce temps-là, Hollande s'obstine à appliquer des vieilles recettes libérales qui ont ruiné plus d'un pays dans les dernières décennies. Il répond ainsi favorablement à toutes les demandes du Medef qui lui se réjouit de la mise en place de mesures pour lesquelles il n'aura même pas eu besoin de se battre.

Lors de ses vœux puis de la conférence de presse de mardi, un nouveau pacte visant à supprimer la cotisation familiale patronale a été présenté.

D'ici 6 mois, d'après les prévisions, c'est une nouvelle économie de 30 milliards d'euros que feront les patrons alors que, rappelons-le, le smic n'a augmenté que de 12€ par mois par personne début janvier.

En contrepartie que donne-t-on aux salariés pour améliorer leur vie ? Strictement rien, si ce ne sont des promesses dans le vent qui n’aboutiront sûrement pas à une vie meilleure pour tous.

Réveillons-nous face à cette accélération du social-libéralisme de ce gouvernement et de ce Président qui renient toujours les raisons pour lesquelles ils ont été élus. Le peuple de gauche doit se réveiller et ne rien lâcher sur leur volonté de mettre « l'humain d'abord » comme projet de société.

Il y a actuellement 1 réactions

  • Quelques remarques critiques

    1) le titre ; on disait dans un temps reculé " Feu sur le capital et feu sur la social-démocratie" ; le titre choisi n'est pas identique mais y ressemble ; je considére que c'est une erreur ; la dureté des temps et l'emploi du temps de l'auteure incitent à l'indulgence mais il faut bien se rendre compte qu'avec ce titre nous ne rassemblons pas .CE qui ATTAQUE c'est la Droite et le Capital ; autre chose est la réponse trouvée à cette offensive sans precedent ; non seulement elle ne répond pas aux questions posées mais va au devant des diktats d'un MEDEF dont le chef a fait campagne sur la thématique de la guerre Cela au demeurant n'est pas nouveau , ne constitue pas un "tournant" mais une clarification et une confirmation .

    2) Se réveiller ? Oui ; je ne vais pas discuter ici la question de savoir si ce gouvernement et ce Président "renient" toujours les raisons pour lesquelles ils ont été élus; je pense que cette reflexion n'est pas juste mais ce n'est pas le lieu d'en discuter . Se réveiller ?Oui sans doute ; et ce n'est pas un court billet qui peut en dire long sur la question ; mais " ne rien lâcher " de la volonté de mettre l'"Humain d'ABORD" comme projet de société , vraiment ça ne va pas . La question posée est celle de l'espoir d'une politique autre ; cette porte est-elle fermée dorénavant ou rejetée à un avenir lointain ? Voilà ce qui à mon sens doit guider notre réflexion bien avant la mention d'un "projet de société" utile en son temps mais qui a le défaut immense de n'avoir fait l'objet que d'un appropriation collective des plus limitées . Je pense pour ma part que l'espoir de changements de gauche reste ouvert ICI ET MAINTENANT; Changements de gauche où l'"Humain d'abord" jouera son role contributif mais où ce qui est determinant est la force des exigences de toute nature qui n'ont pas disparu et ne trouvent pour le moment pas de chemin pour les faire prévaloir ; c'est là l'enjeu . OLIVIER GEBUHRER

    Par OLIVIER.GEBUHRER, le 17 January 2014 à 11:55.