Fédération des Alpes-Maritimes

Fédération des Alpes-Maritimes
Accueil
 
 
 
 

La démocratie au cœur de la vie de la commune, avec le Front de Gauche

Extrait du blog de la section du PCF de Cannes :

http://blog.pcfcannes.fr/

 

  Les élections municipales de 2014 vont avoir lieu dans le cadre d’un bouleversement institutionnel considérable dont les citoyens ne mesurent pas toujours les conséquences.

Au moment même où ils doivent exprimer leurs choix sur les projets pour  l’avenir de Cannes, notre ville est menacée de perdre une grande partie de ses prérogatives. La réforme territoriale de 2010 (gouvernement UMP) est aujourd’hui prolongée par une nouvelle réforme (gouvernement socialiste) qui fait des métropoles intégrées et des intercommunalités le centre de la modernisation de l’action publique.

Ainsi, Cannes abandonne une large part de ses pouvoirs et de ses compétences à la Communauté de Communes des pays de Lérins (Cannes, Le Cannet, Mandelieu-La Napoule, Mougins, Théoule-sur-Mer).

Je suis évidemment un partisan résolu de la coopération intercommunale mais je n’accepte pas que les lieux de décisions s’éloignent des citoyens et des élus municipaux. On imagine aisément le pouvoir qu’en retireront des maires désireux de prendre des décisions douloureuses ou impopulaires, loin du contrôle des citoyens et des élus d’opposition.

On peut aussi imaginer que demain, des décisions puissent être prises par la majorité des autres communes contre l’avis de Cannes.

On peut aussi imaginer que demain, des décisions puissent être prises par les élus de droite des 5 communes sans que l’avis de la gauche puisse être entendu.

Pour moi, plus  que jamais, la transparence, la démocratie, le contrôle citoyen sont à l’ordre du jour. Plus que jamais, l’abstention devient synonyme de laisser-faire et de chèque en blanc aux élus majoritaires. Plus que jamais, les petits arrangements d’arrière boutique doivent laisser la place à l’affirmation de convictions et de valeurs dans la durée. Plus que jamais, le vote pour le  Front de Gauche est nécessaire afin que  la Commune, cœur battant de la République, vive vraiment comme premier espace où le citoyen reprend toute sa place et le peuple le pouvoir.

C’est aussi pourquoi nous proposons la mise en place de vraies assemblées de quartier, animées par les habitants eux-mêmes, et qui disposeront d’un vrai budget pour l’amélioration de la vie du quartier.

Au Front de Gauche, nous ne nous contentons pas de parler « démocratie participative », nous la ferons !

Semaine cannoise

 

Sirène, sifflets et banderoles au Carlton

            Mardi et mercredi dernier, les salariés du Carlton avaient pris, avec la CGT,  l’initiative d’interpeller la population et les touristes sur la situation de leur hôtel et de leurs emplois. Racheté par un financier libanais et revendu presque aussitôt à un  financier qatari, l’Hôtel Carlton, fleuron de la Croisette et quasiment monument historique, est toujours dans l’attente (depuis 2006 !) des travaux promis par ses deux derniers propriétaires.

Pour l’heure, sur les 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, le propriétaire, les actionnaires et le gestionnaire ne laissent rien pour les investissements nécessaires à un établissement de cette nature, au point que les travaux d’hygiène et de sécurité doivent quelquefois être réalisés dans l’urgence et sous la menace d’une fermeture.         Les 290 salariés sont d’autant plus inquiets qu’ils ne parviennent pas à rencontrer, au moins, le gestionnaire, dont personne ne sait s’il a déjà mis les pieds à Cannes ! En plein congrès international du luxe, cette manifestation faisait du bruit, comme celle que les salariés avaient faite pendant le festival 2013, et celles qu’ils se sont promis de faire à chacun des festivals ou congrès internationaux qui se tiendront à Cannes. Je leur apporte mon entier soutien. Au fait, où sont passés les élus de Cannes dans cette affaire ?

 

Pêche en eaux troubles pour David Lisnard

 

            Après Pascale Vaillant, passée des Verts à l’UMP Bernard Brochand lors des précédentes élections municipales, c’est aujourd’hui la socialiste Apolline Crapiz qui va se noyer dans les eaux troubles de la liste UMP de David Lisnard avec l’argument fallacieux d’empêcher « le maire de Cannes d’être à la solde d’un maire voisin ». Comme si, quand on est de Gauche, on devait aller arbitrer les ambitions des Lisnard et Tabarot.

Je comprends la stupeur, la peine voire la colère des électeurs socialistes à l’annonce de cette triste nouvelle pour les valeurs de Gauche. Être de Gauche, c’est croire en la justice, l’égalité, la solidarité, c’est être fidèle à ses engagements et aux électeurs. Je me mets à la place des électeurs de Gauche qui, lors des prochaines municipales, voudront avoir la certitude que ceux pour lesquels ils voteront ne s’allieront pas finalement avec la Droite des privilégiés et des affaires.

Je le leur dis solennellement : Vous pouvez compter sur le Front de Gauche. Il ne vous trahira pas. Bien ancré sur les valeurs de Gauche, il restera à vos côtés pour le droit au travail, au logement, à une vie meilleure à Cannes et à La Bocca.

Oui, avec le Front de Gauche, la Gauche combative peut entrer au conseil Municipal et vous y représenter sans déteindre. C’est mon engagement.

 

Dominique HENROT

mercredi 11 décembre 2013

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.