Fédération des Alpes-Maritimes

Fédération des Alpes-Maritimes
Accueil
 
 
 
 

Grève unitaire Éducation Nationale, jeudi 15 décembre

Le PCF, acteur du Front de gauche, affirme son entière solidarité à l’égard de l’intersyndicale  appelant  l'Éducation Nationale à la grève jeudi 15 décembre. Il sera présent lors des défilés et rassemblements qui auront lieu un peu partout en France. La question de l'École dans notre société est devenue un enjeu politique essentiel ! Toutes les réformes et cures d’amaigrissement dont elle fait l’objet depuis une vingtaine d’années la conduise à être moins égalitaire, plus concurrentielle, plus sélective ! L'Éducation Nationale a perdu, en 10 ans, plus de 150 000 postes statutaires, les  postes aux concours diminuent… ! C’est autant de millions économisés dans le cadre de la désastreuse « réduction générale des politiques publiques » ! La fin de la mixité sociale, la voie libre et rentable laissée au privé, l’« autonomisation » des établissements, ce sont autant de grands travaux menés à bien par un gouvernement qui cherche à accélérer la casse de ce service public avant les élections. Le ministre Luc Chatel avait affirmé, en septembre, son mépris envers l’égalité républicaine de notre système scolaire. En cette fin d’année, par décret, il poursuit en prévoyant de donner plein pouvoir aux chefs d’établissements pour évaluer les enseignants, les personnels d’éducation et d’orientation.Les syndicats ont vivement réagit face à cette calamiteuse politique de « DRH » à l’aide d’une pétition et d’un appel unitaire à la grève. C’est pour défendre l’égalité entre élèves que nous défendons le statut des enseignants. Car leur embauche locale sur statut précaire ne peut que nuire à l’égalité. Et leur soumission des enseignants à la caporalisation locale est un instrument du pouvoir pour affaiblir l’égalité nationale des objectifs d’enseignement : les professeurs doivent rendre des comptes, oui, comme tout fonctionnaire, mais sur des objectifs nationaux, et être soutenus par leur administration dans ces objectifs plutôt que de devoir seuls compenser la pénurie organisée. Avec le Front de gauche, avec nos candidats aux élections présidentielles et législatives du Printemps 2012, le PCF veut faire du défi de l'École de l’égalité une priorité nationale ! Il est impératif de lui redonner les moyens nécessaires à son travail d’émancipation intellectuelle pour chacun des élèves et étudiants pour lesquels l’éducation est un droit inaliénable et non un  privilège de classe !                                                                                   

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.