Fédération des Alpes-Maritimes

Fédération des Alpes-Maritimes
Accueil
 
 
 
 

La LGV PACA doit être réalisée pour faire entrer la Région dans le XXIème siècle

Alors que Réseau Ferré de France (RFF) mène des réunions de concertation dans les territoires pour présenter les scénarios issus du tracé des Métropoles, la contestation se développe particulièrement dans le Var. La question de nouvelles infrastructures ferroviaires libérant des sillons sur le réseau existant et favorisant des modes de transports alternatifs à la voiture et au camion est incontournable sur toute la région et particulièrement dans le Var. C’est un enjeu économique, social et environnemental répondant aux besoins de transports publics des populations et aux engagements du Grenelle de l’environnement. C’est dans ce cadre que doit se réaliser la LGV. Nous avions mis en garde contre le choix imposé après le Débat Public de 2005 d’un « Tracé des Métropoles du Sud » avec une gare à Toulon Centre accessible par tunnel alors que d’autres tracés plus intéressants auraient pu être choisis.  Pouvons-nous nous permettre 20 ans de plus pour l’aménagement de nos territoires ? Pendant ce temps, la route continue de dévorer notre environnement, avec le  triplement des voies autoroutières entre Aix en Provence et Saint Maximin et entre La Ciotat et Bandol. Pendant ce temps, notre Région est enclavée, polluée et défigurée par le ballet de camions en transit entre l’Espagne et l’Italie. Pendant ce temps, l’actuelle ligne ferroviaire est saturée, après le développement des TER insufflé par la Région depuis 1998. Pendant ce temps, d’autres régions voient se réaliser des infrastructures ferroviaires nouvelles permettant la circulation de TGV et de trains Fret.  On est loin des engagements du Grenelle !  Après l’abandon de la branche Var-Côte d’Azur de la LGV MED, dans les années 90, les élus communistes de la Région avaient porté et gagné l’idée de retravailler le projet en obtenant la saisine de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) et l’organisation d’un débat public en 2005 sur l’opportunité de ce projet d’intérêt régional et de portée nationale. Nous ne pouvons accepter que plusieurs années d’études, de concertation publique et citoyenne qui ont validé l’idée même d’intérêt de la réalisation de la LGV PACA, soient stoppées et remisées dans les placards par les mêmes qui ont choisi, après le débat public, le tracé le plus onéreux, le plus difficile techniquement et le plus impactant pour l’environnement. Mesdames et Messieurs assez de démagogie et de conservatisme ! Aujourd’hui, comme hier, le groupe Front de Gauche reste attaché à la réalisation de ce grand projet d’avenir et défend l’option d’un tracé par le Moyen Var, avec la création d’une gare aux alentours de Brignoles au croisement de la ligne Carnoules-Gardanne, qui demeure la solution la moins coûteuse et la plus favorable pour un développement de l’ensemble du réseau TER et de la région. Gérard PIEL

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.