Fédération des Alpes-Maritimes

Fédération des Alpes-Maritimes
Accueil
 
 
 
 

Budget 2012 : les conseillers régionaux du Front de Gauche ouvrent le débat

 

Hier soir, une soixantaine de personnes étaient présentes à la salle FSGT de Nice pour débattre avec Gérard Piel et Luc Léandri de la préparation du budget 2012 du Conseil Régional PACA. Soucieux de mettre en oeuvre une réelle implication de la population dans la décision qu'ils prendront, les élus ont multiplié les initiatives et les réunions publiques sur l'ensemble du territoire régional pour faire de la démocratie participative une réalité.

Pour le groupe Front de Gauche, l'enjeu se situe dans la capacité du Conseil Régional à mettre en place un budget de résistance malgré les diverses contraintes qu'il subit. Bien sûr les difficultés sont énormes : les banques refusent de prêter l'argent nécessaire au fonctionnement et à l'investissement, l'Etat gèle voire diminue ses dotations, l'autonomie fiscale de la région est réduite à la portion congrue...

Face à cela, le groupe Front de Gauche affirme qu'existent d'autres solutions que la seule augmentation de la carte grise et la modulation d'une partie de la Taxe Intérieure sur les Carburants que propose le président de la région et considère que les sommes dégagées ne doivent pas servir à un désendettement paralysant.

En conséquence, les élus du Front de Gauche proposent de dégager de nouvelles marges de manoeuvre notamment par :

  • le recours à un emprunt citoyen et solidaire assorti d'objectifs politiques clairs
  • la modulation des subventions accordées par le Conseil Régional aux collectivités locales en fonction de critières sociaux et environnementaux, et notamment la modulation à la baisse des aides en fonction du respect des obligations fixées par la loi SRU en termes de logements sociaux et du choix de gestion, publique ou privée, des services d'eaux et d'assainissement
  • le désengagement d'un certain nombre de grands projets qui vont à l'encontre des besoins réels du territoire et des populations (l'OIN de la Plaine du Var, le Palais des Festivals de Cannes, le grand stade de Nice...)

Les sommes d'argent ainsi dégagées doivent permettre de financer :

  • la gratuité totale des transports régionaux pour les moins de 26 ans
  • la réévaluation des subventions attribuées aux structures qui luttent pour faire reculer la précarité dans notre région
  • le doublement du budget alloué au programme de tarification sociale dans les cantines scolaires
  • la déprécarisation des agents du Conseil Régional
  • une véritable ambition industrielle pour notre région

Autour de ces grands axes, le débat fut riche et constructif. Il a permis de montrer comment des élus peuvent se montrer utiles s'ils en ont la volonté politique.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.